Ressources documentaires → Mémoire de master 1 → Table des matières

Mémoire de master 1 (2005) - Table des matières

Couverture

Résumé

Texte intégral

Table des matières

Remerciements

Dédicace

Avant-propos

Introduction

i.1. Qu’est-ce qu’une science ?

i.1.1. Les définitions fondamentales

i.1.2. La modernité

i.1.3. La transmodernité

i.2. Application aux trois disciplines considérées

i.2.0. Qu’est-ce qu’une science humaine ?

i.2.1. L’histoire

i.2.2. La géographie

i.2.3. L’archéologie

i.3. Préambule

1. Un objet d’étude commun : la « motte »

1.1. La motte vue par chaque discipline

1.1.1. Un objet historique

1.1.2. L’archéologie et les mottes

1.1.3. La motte, une forme spatiale ?

1.1.4. De l’approche morpho-historique à l’approche morpho-spatiale

1.1.4.1. L’approche morpho-historique

1.1.4.2. L’approche morpho-structurelle

1.1.4.3. L’approche morpho-spatiale

1.2. Les concepts d’espace et de temps

1.2.1. Le statut du temps dans les sciences

1.2.1.1. Le temps vécu, le temps mesuré

1.2.1.2. La notion d’« évolution »

1.2.1.3. Le temps historique moderne

1.2.2. Le statut de l’espace dans les sciences

1.2.2.1. L’espace, un concept flou

1.2.2.2. L’espace en sciences humaines

1.2.2.3. L’espace géographique

1.2.3. L’espace-temps dans les sciences

1.2.3.1. La théorie de la relativité générale d’Albert EINSTEIN

1.2.3.2. L’espace-temps en science humaine

1.2.3.3. L’espace-temps en archéologie

1.3. Les problèmes de l’espace-temps au début du XXIe siècle

1.3.1. La nouvelle conception du temps en physique

1.3.2. Les nouvelles théories spatio-temporelles

1.3.2.1. La théorie des structures dissipatives (Ilya PRIGOGINE)

1.3.2.2. La théorie du chaos (David RUELLE)

1.3.2.3. La théorie des catastrophes (René THOM)

2. Le site archéologique de Boves (Xe-XXIe siècles)

2.1. La morphogenèse du site défensif de Boves (Xe siècle)

2.1.1. La notion d’« origines » en histoire

2.1.1.1. Jusqu’où faire remonter les origines ?

2.1.1.2. Le Xe siècle vu comme émergence d’un nouveau système

2.1.1.2.1. Les relations féodo-vassaliques, un essai de synthèse

2.1.1.2.2. Emmottement et auto-organisation

2.1.1.2.3. Mottes et autopoièse

2.1.2. Le cas de l’Amiénois

2.2. La structuration du complexe castral et prioral (XIe-XIIe siècles)

2.2.0. Les modèles numériques de terrain (MNT), partie technique

2.2.1. La motte et son champ morphogénique local

2.2.1.1. La notion de limite

2.2.1.2. La morphogenèse du site

2.2.1.3. La construction de la motte de Boves

2.2.2. La motte et son champ morphogénique dans le comté d’Amiens

2.2.2.1. La situation géographique

2.2.2.2. La concurrence entre les différents pôles organisateurs

2.2.2.2.1. Amiens

2.2.2.2.2.L’abbaye de Corbie

2.2.2.2.3. Les sires (Picquigny, Boves, Poix, Conty, Moreuil…)

2.2.2.3. La victoire d’Amiens sur les pôles organisateurs

2.2.2.3.1. Un changement d’échelle : l’intégration au royaume de France

2.2.2.3.2. Le rôle de la Commune (1113-1117)

2.2.2.3.3. Le siège de Boves et ses conséquences (1185-1186)

2.3. Le château en survie (XIIIe-XVIe siècles)

2.3.0. Les systèmes d’informations géographiques (SIG), partie technique

2.3.1. Les beaux jours d’Amiens (XIIIe siècle)

2.3.1.1. Amiens, le pôle de l’Amiénois

2.3.1.2. La fin de Corbie

2.3.1.3. L’agonie des sires et des mottes

2.3.2. La survie de Boves (XIVe-XVIe siècles)

2.3.2.1. La notion de « frontière » en géographie

2.3.2.2. L’effet anglais (1328-1435)

2.3.2.3. L’effet français (1435-1463)

2.3.2.4. L’effet espagnol (1576-1604)

2.4. L’occupation sporadique (XVIIe-XXIe siècles)

2.4.1. La carrière (XVIIe siècle)

2.4.2. Regain de l’effet frontière à l’époque contemporaine (XIXe-XXe siècle)

2.4.2.1. La guerre de 1870-1871

2.4.2.2. La guerre de 1914-1918

2.4.2.3. La guerre de 1939-1945

2.4.3. Un basculement historique : le chantier de fouilles archéologiques

3. La construction de l’objet « motte »

3.1. La définition de l’espace à cinq dimensions

3.1.1. La théorie des fractales

3.1.2. L’espace-temps fractal (NOTTALE, 1998)

3.1.3. La fusion de l’espace géographique et le temps historique

3.2. La présentation du modèle fractal log-périodique (NOTTALE, GROU, CHALINE, 2000)

3.2.0. La partie technique

3.2.1. Son intérêt en histoire et en géographie

3.2.2. Le nouveau statut de l’événement historique

3.2.2.1. Le problème de l’origine

3.2.2.2. Le statut de l’événement

3.2.2.3. Une solution possible à la théorie des trois temps

3.2.3. Les nouveaux problèmes : une histoire paramétrée par une géométrie

3.3. La motte, un objet scientifique complexe

3.3.1. Application à la motte de Boves

3.3.2. Critique des résultats

3.3.3. Amorce d’une analyse spatiale de l’espace picard au Xe siècle

3.3.3.1. Présentation des résultats

3.3.3.2. Interprétation des résultats

Conclusion

Perspectives en deux axes de recherches transdisciplinaires

Bibliographie

b.1. Ouvrages cités

b.2. Ouvrages consultés

b.3. Fonds des cartes

b.4. Ouvrages de référence pour la création des S.I.G.

Table des schémas, des figures et des organigrammes

Schéma 1. La démarche scientifique selon Jean-Paul DEMOULE

Figure 1a. Le paradigme de la modernité

Figure 1b. Le paradigme de la post-modernité

Figure 2. Les neufs niveaux de la complexité

Figure 3. La pensée transmoderne

Figure 4. L’objet « motte » dans une perspective « transmoderne »

Figure 5. La boucle optimale de l’émergence d’entités de la société féodale

Figure 6. Relations entre niveaux dans le schéma autopoiétique

Figure 7. L’hétérogénéité des données de départ

Figure 8. Résultat imparfait obtenu avec la méthode Natural Neighbor

Figure 9. Schéma de l’organisation du complexe castral et prioral

Figure 10. Comparaison des deux sphères ecclésiastiques avec les deux cellules de Henri BENARD

Figure 11. Boucle optimale de la construction capétienne

Figure 12. Hypothèse de la structuration de l’état actuel

Figure 13. L’arbre de l’évolution spatio-temporelle du site de Boves de la fin de l’empire carolingien au XXIe siècle

Figure 14. Le nuage des châteaux

Organigramme 1. Rappel épistémologique sur l’objet d’étude « motte »

Table des cartes et des modèles numériques de terrain

Carte 1. La situation géomorphologique de l’Amiénois

Carte 2. Le comté d’Amiens au Xe siècle

Carte 3. Carte topographique du site de Boves

Carte 3bis. Hypothèse de la construction de la motte de Boves

Carte 4. Le comté d’Amiens au XIIIe siècle

Carte 5. Le Ponthieu et le Calaisis (XIVe siècle) : la réactivation du point Boves

Carte 6. La Picardie bourguignonne (1435-1477) : le maintien du point Boves

Carte 7. La fixation de la frontière au nord du comté (XVIIe siècle) : la fin du point Boves

Carte 8. La guerre de 1870 et le point Boves

Carte 9. Boves et le front de 1916

Carte 10. La partition de France pendant la Seconde guerre mondiale

M.N.T. 1. Le site de Boves

M.N.T. 2. La région de Boves avec un relief dont la hauteur a été multipliée par 5

Table des graphiques

Graphique 1. Exemple schématique d’une accélération log-périodique

Graphique 2. Exemple schématique d’une décélération log-périodique

Graphique 3. La corrélation entre le rang et le log(Tn – TC)

Graphique 4. Relation entre la densité et le rayon

Graphique 5. Polynôme modélisant la structure

Graphique 6. Relation entre la densité et le rayon

Graphique 7. Polynôme modélisant la structure

Graphique 8. Relation entre la densité et le rayon

Graphique 9. Polynôme modélisant la structure

Graphique 10. Relation entre la densité et le rayon

Graphique 11. Polynôme modélisant la structure

Graphique 12. Relation entre la densité et le rayon

Graphique 13. Polynôme modélisant la structure

Graphique 14. Relation entre la densité et le rayon

Graphique 15. Polynôme modélisant la structure

Graphique 16. Relation entre la densité et le rayon

Graphique 17. Polynôme modélisant la structure

Graphique 18. Relation entre la densité et le rayon

Graphique 19. Polynôme modélisant la structure

Graphique 20. Relation bi logartihmique entre la densité et le rayon

Graphique 21. Polynôme modélisant la structure

Graphique 22. Relation entre la densité et le rayon

Graphique 23. Polynôme modélisant la structure

Graphique 24. Relation entre le rayon et le nombre moyen de châteaux

Graphique 25. Relation entre la densité moyenne et le rayon

Graphique 26. Relation entre la décroissance et le rang

Table des tableaux

Tableau 1. Les dates médianes retenues pour le modèle de L. NOTTALE

Tableau 2. Les dates réelles observées et les premières estimations de g et TC

Tableau 3. Dates théoriques obtenues par l’équation 1

Tableau 4. L’analyse spatiale de Boves

Tableau 5. L’analyse spatiale d’Amiens

Tableau 6. L’analyse spatiale de Corbie

Tableau 7. L’analyse spatiale d’Albert

Tableau 8. L’analyse spatiale de Moreuil

Tableau 9. L’analyse spatiale de Conty

Tableau 10. L’analyse spatiale de Vignacourt

Tableau 11. L’analyse spatiale de Picquigny

Tableau 12. L’analyse spatiale de Poix

Tableau 13. L’analyse spatiale de Folleville

Tableau 14. Tableau de synthèse des différentes analyses spatiales